Constable Benton Fraser

Nom:
Benton Fraser

Âge:
34, né en 1961
(Chacun ses limites a été tourné en 1995)

Taille:
1.83m

Poids:
environ 80kg

Cheveux:
Brun; court

Yeux:
Bleu

Années dans la GRC:
(Gendarmerie Royale Canadienne)
Probablement adhéré la GRC en 1981, car au printemps 1994 il avait 13 ans de service (Épisode pilote)

Supérieur:
Nous ne savons pas beaucoup sur ses supérieurs pendant son temps au Canada, sauf qu'il a fait rapport au Sgt. Meers avant de venir à Chicago. Pendant la première année, son supérieur était inspecteur Moffat, qui plus tard a été promu et ensuite déplacé. L'inspecteur Margaret Thatcher est alors venu au consulat. D'abord elle ne l'aimait pas, mais maintenant elle est attirée vers lui.

Profil personnel:
Le caractère de Benton se compose essentiellement en deux parties. En premier, il est aimable et obéit toujours à la loi. À cela s'ajoute un comportement un peu naïf, particulièrement s'il s'agit de relations interpersonnelles. Probablement parce qu’il a grandi en solitaire dans le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. Suivant à cela, Benton se sent vraiment chez lui que lorsqu'il est entouré de glace, ainsi que dans sa petite cabane dans le territoire. Il est toujours accompagné de son demi loup Diefenbaker qu'il a trouvé 340km au nord-ouest de Whitehorse dans une mine abandonnée.

À Chicago, particulièrement dans la police Benton est principalement appelé 'le Monté', autrement ils n'expriment pas son nom "Fra-zer", mais "Fraisure". Les gens de son temps au Canada ont tendance à l'appeler Ben. Ray Vecchio l’appelle Benny, Ray Kowalski l’appelle principalement Fraser ou Frase. MacKenzie King lui a donné le surnom Bento.

Famille:

Dans l'Épisode pilote Fraser disait qu'il n'avait plus de famille (cela changera dans les épisodes suivants). Il n'est pas marié, ne la jamais été et n'a pas d'enfants.

Père: (Sergeant Robert 'Bob' Fraser)
  Un vétéran de la GRC, Robert Fraser était une légende.
Il était un Monté déterminé et exemplaire; il poursuivait
les criminels n'importe où et croyait en la loi, ce qui,
en fin de compte a mené à son décès.
   
  Son père, Robert Fraser, été la véritable raison d’aller à
Chicago. Il est mort dans l'
Épisode pilote et Benton voulait
trouver son meurtrier, ce qui ne lui réussit pas tout de suite.
Robert Fraser revient plus tard en tant que fantôme et
soutient plus ou moins son fils avec des conseils utiles.

 

Mère: (Caroline Fraser)
  Nous savons très peu sur elle, sauf qu'elle était environ
aussi grande que Robert, et qu’elle est morte quand Benton
avait six ans.
   
  Robert a gagné son coeur quand il a tué l’homme qui la tenait
en otage. Buck Frobisher a loupé son coup, mais a admis
plus tard qu’il l’avait fait exprès parce qu’il savait que
Caroline aimait Robert.
   
  Elle est allée partout, peu importe où son époux a été transféré,
mais cela la presque rendue folle quand Robert a été placé
à Fort Nelson, où ils avait une
'merveilleuse' vue sur un paysage
de mine. Ils y sont restés que
3 mois. Malgré tous les
déménagements elle est restée avec son mari et à donner
naissance à leur fils unique,
Benton, qui a été conçu dans
un igloo et qui est né dans une grange.
   
  Bien que Benton était très jeune quand elle est morte, il a des
très bon souvenirs et un grand respect pour elle: il a dit a son
père fantôme qu'il l’a vu être furieuse, courageuse et effrayée.
   
  La façon de son décès est révélée dans le dernier épisode,
'L'Appel de la Forêt'

 

Grands-Parents:
  George et Martha étaient les parents de Robert Fraser.
Dans
'Laisser-aller' la grand-mère de Benton revient en tant
que fantôme pour énerver Robert, mais Benton ne pouvait
pas la voir. Aucune mention n'a été faite à propos des parents de
Caroline. Tous les grands-parents des deux côtés sont décédés.
   
  À 19 ans, la grand-mère de Benton enseignait dans un petit
village Inuit quand un feu s’est subitement déclaré en les
encerclant. Elle descendit le lit de la rivière avec les enfants,
qui s’accrochaient a elle tandis qu’elle s’agrippait aux
racines d’un arbre qui brûlait au-dessus d’eux. La chaleur était
telle qu’un bon nombre de ces cheveux ont fondu et elle a été
brûlée au deuxième degré sur tout le haut du corps. Si elle avait
lâché ils auraient tous été balayes par les rapides. Mais grâce à
elle
ils ont survécu (Merci bien, Monsieur Carpa).
   
  Elle offrait à Benton (qui été toujours très déçu), chaque année
un livre comme cadeaux d'anniversaire. Mais apparemment il a
hérité cet amour pour les livres d’elle
(Merci bien, Monsieur
Carpa)
.
   
  Les livres étaient également son métier. Elle et son mari étaient
des bibliothécaires qui ont aidé à monter une bibliothèque de
langue anglaise en Chine avant la révolution. Ils ont vécu à Inuvik,
Tuktoyaktuk et Alert (pour autant que nous sachions jusqu'ici) et
ils ont pris leur bibliothèque avec eux
(Chinatown).
   
  Benton a grandi chez ses grands-parents, parce que Robert
Fraser a passé beaucoup de temps loin de chez lui en
recherchant le meurtrier de sa femme.
   
  Puisque rien d’inhabituel n’a été mentionné par Benton, nous
pouvons supposer qu’ils sont morts d’un décès naturel ou de
vieillesse.

 

Soeur:
  Maggie MacKenzie - née le 12 mai 1970 - est la demi-soeur de
Benton, côté père. Elle travaille également pour la GRC et
est venue à Chicago sur les traces des hommes qui ont tué
son mari
(La Saison de la Chasse). Ellen, la mère de Maggie
n'a jamais dit a Bob qu'ils avaient eu une fille, de ce fait
il est très étonné que Maggie peut le voir lorsqu'il harcèle
Benton. Elle est très obstinée et têtue.

 

Vie d'amour:

Victoria Metcalf était une complice d’un braquage de banque
  échoué, auquel un homme a été tué. Benton l'a dépisté et est tombé
amoureux d'elle pendant une tempête de neige, mais il a obéi à la
loi et l'a mis sous verrou. Après avoir été libérée de prison, elle
est revenue dans sa vie pour exercer sa vengeance. Elle a fait
du bon travail: elle a tiré sur Dief, tué son partenaire et a réussi
de mener le soupçon sur Fraser et Ray. Elle c'est échapper
et est toujours recherchée
(Le secret de Victoria).

 

Il été amoureux de son supérieur, Inspecteur Margaret Thatcher.
  Ils ont admis leurs sentiments l’un pour l’autre dans 'Les Chevaux
de la reine'
.

 

Dans l'épisode 'Chasse à l'homme' Benton et Janet Moore
  avaient beaucoup de sentiments l'un pour l'autre. Mais elle a
quitté la ville et est retournée à sa propre vie.

 

Il a attiré les sentiments d' Elaine Besbriss, Francesca Vecchio,
  Tammy Markles, Katherine Burns, Mackenzie King et
Julie Frobisher, pour en nommer quelques-unes!

 

Amis:
Diefenbaker est un bon compagnon, mais Ray Vecchio est son proche et fidèle ami. Il semble aussi avoir formé une bonne amitié avec Stanley Kowalski.

D'autres amis que nous avons vus sont Sgt. Duncan "Buck" Frobisher et sa fille Julie (Chasse à l'homme). Joueur d'hockey, Mark Smithbauer (Chacun ses limites), qu'il n'avait pas vu depuis des dizaines d’années. Un autre ami (de lui et Mark) était Henry Duckett, qui est actuellement en prison pour fraude d’immobilière. Nous avons vu son ami (peut-être un ami de sa famille?) Eric dans 'Masques' et il semblait bien connaître la famille d'Eric. Nous n’avons pas de connaissance sur ses amis de travail de son temps au Canada. Une forte influence dans sa vie était Quinn (L'argent Facile) qui lui a enseigné beaucoup de capacités (entre autre la recherche de trace).

Religion:
Aucune croyance religieuse n'a été mentionnée, mais il n'est pas catholique (confirmé par le membre de personnel de Due South). Il a cherché réconfort chez le père Behan (Le secret de Victoria) et il connaissait un révérend en tant qu'enfant (Merci bien, Monsieur Carpa).

Pays natal:
Fraser a été élevé dans le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. Il a beaucoup déménagé et a vécu à Inuvik, Alert, et Tuktoyaktuk (La Chambre forte).

Adresse courante:
Pendant ses deux premières années à Chicago, il a vécu dans l'appartement 3J, 15 West Racine à Chicago. C’était dans un quartier pas trop fréquenté de la ville (Ray le désignerai comme bidonville). Il payait un loyer mensuel d’environ $375.

Malheureusement son immeuble est devenu victime d'un incendie criminel dans la 3e saison 'L'art d'incendier'. Il réside actuellement dans un logement très étroit: son bureau! Dans 'L'agent Nautilus' il a recherché une nouvelle habitation, sans succès...

Blessures:

Blessure par balle:
    - dans le dos par Ray (Le secret de Victoria (partie 2)
    - dans la cuisse droite par MacFadden (Un tient vaut mieux que...)
       
Poignardé:
    - dans la cuisse droite par Geiger (Chasse à l'homme)
    - Coupure à travers la main par Jolly (Le secret de Victoria 1)
       
Assommé:
    - d'abord chute dans un puits de mine, coup sur la tête avec
      une pierre puis avec une planche (trois fois de suite)
      (Rouge, blanc et bleu)
    - cogné la tête au radeau (Nord)
    - étourdi (Le Duel)
    - coup de poing par Gabe (Rouge, blanc et bleu)
       
Frappé:
    - par des tueurs de bébé phoque (S.O.S. pizzas)
    - par les bagarreurs de Zuko (Le marché)
    - par les bagarreurs de Warfield (La Délivrance de l'Âme)
       
Cicatrise:
    - par une loutre morte frappé sur l'épaule droite (Le marché)
    - cicatrice sur la joue droite (Laisser-aller)
    - poignardé dans la cuisse par un couteau de Geiger
      (Chasse à l'homme)
       
Fracture:
    - deux fois fracture de la cuisse gauche (sauté d'une falaise
      de 17m et ??) (Laisser-aller)
       
D'autres blessures:
    - déshydratation (Nord)
    - un terrible coup sur la tête a provoqué un hématome au
      cerveau, le gonflement a appuyé sur le nerf optique ce qui a
      provoqué la cécité provisoire (autodiagnostic) (Nord)
    - perdu l’usage des jambes (Nord)
    - possibilité de refroidissement dans le Prinzen Rupert Sound
      (Épisode pilote)
    - mordu au poignet gauche par Dief (La meute sauvage)
    - diverses coupures et contusions après une bagarre (Le marché)
    - coup sur la tête avec une bouteille de vin (Chacun ses limites)
    - coupure au front après accident en fauteuil roulant
      (Laisser-aller)
    - coup dans le visage avec pistolet (Un tient vaut mieux que...)
    - coup de poing dans le visage par Stanley Kowalski
      (Les allumés du Bounty (partie 1)
    - est tombé d’une voiture en marche et a eu de l'amnésie
      provisoire (Flashback)
    - luxation du dos (Coup de Poker)

 

Vêtement:
Il porte principalement l'uniforme rouge qui ne se sali jamais, parfois aussi l'uniforme marron. En civil il préfère des chemises, des Jeans et des bottes. Il aime porter des 'longjohns’ rouges en hiver et en été des T-shirts blanc et des boxeur amidonné! Son Stetson (chapeau) est son sanctuaire absolu, il le porte presque toujours.

Langues:
- il possède le langage par signes américain (Chacun ses limites)
- Chinois: connaît un peu le cantonnais et le mandarin; presque tout
  oublié ce qu’on lui a enseigné en tant qu'enfant (Chinatown)
- Français: la parlé une fois; le possède probablement,
  puisque beaucoup d'officiers de la GRC sont bilingues.
- Inuktitut: une langue moins complexe qui est plus facile
  que l'anglais pour que Dief le comprenne
- Russe: peut en lire un peu (L'Appel de la Forêt)
- Grec: connaît les significations des mots;
  mais ne peut pas le parler.
- Latin: connaît les significations des mots;
  mais ne peut pas le parler.
- Espagnol: connaît les significations des mots;
  mais ne peut pas le parler.
- Tsimshians: parle cette langue maternelle, mais admet qu'il est
  un peu rouillé (Masques)

 

Divers:
- le dictionnaire canadien indique que Mountie est épelé avec un
  'm' majuscule; il peut être épelé avec un petit 'm', mais écrit avec
une majuscule est la version préféré. Et ce n’est pas épelé
'Mounty’ comme CBS l’a écrit dans sa première publicité.
   
- il est très bien enlève, a de bonnes manières et est très poli.
  il ouvre les portes aux gens etc.
   
- il a seulement juré quelques fois quand il été sous pression (en
  confrontant le tueur de son père) et quand il avait de l'amnésie
(Épisode pilote & Un tient vaut mieux que...)
   
- n'a aucun problème de mener une vie spartiate, ainsi son
  appartement pitoyable
   
- il obéit toujours à la loi; ne pouvait même pas voler des 'Milk Duds'
  (Le Témoin), très discipliné
   
- croit au destin de son propre choix
   
- il a peur de la mort (Les Blancs et le Big bang)
   
- était une fois renvoyer par Thatcher parce qu’il a refusé
  d’échanger son uniforme; mais a été rétabli (La Chambre forte)
   
- une fois arrêté pour meurtre (Jolly) que Victoria a commis
  (Le secret de Victoria)
   
- tireur d'élite (à des insignes sur la manche de son uniforme)
   
- peut lancer précisément un couteau, son Stetson ou même un oeuf!
  (Épisode pilote, Voir et croire & Le Coquetier)
   
- peut conduire (oublions le fiasco dans Le Témoin!). Ne possède
  pas de voiture, n’en a probablement jamais possédé. Allait partout
avec les chiens de traîneau. La jeep dans la cabane de son père
appartenait probablement à son père.
   
- modeste, n'aime pas être glorifié bien que Ray pensait que
  justement il désirerait ceci (Rouge, blanc et bleu)
   
- quand il avait 16 ans, il s’est sauvé à cause d'un certain incident
  impliquant un boomerang, un bidon d’essence et une mine d'or
(Vacances à Chicago (partie 2)
   
- il a rencontré Diefenbaker 340km au nord-ouest de Whitehorse;
  il l’a trouvé comme chiot perdu dans une mine abandonnée et
l’a emmené
(Rouge, blanc et bleu)
   
- contrairement à chaque autre héros de la télé, il semble de ne
  rien comprendre au karaté et au kung fu. Au lieu de cela,
il combat les mauvais types à la vielle façon; avec les poings et
les pieds.
   
- il est armé d’un couteau qui est caché dans sa botte, car il
  n'apprécie pas les armes à feu. C’est pourquoi il porte souvent
une arme de service pas chargé sur lui avec laquelle il préfère
assommer les gangsters que de leurs tirer dessus.
(Les allumés du Bounty (partie 2)
   
- quand il porte son Stetson (chapeau), il semble invulnérable,
  mais quand il le perd, il a tout de suite des ennuis (de là le surnom
'Stetson d'invulnérabilité')
   
- mange presque tout (il n'est en tout cas pas un végétarien),
  semble d’aimer les frites
   
- il a vraiment beaucoup de connaissances sur un nombre
  de thèmes ce qui mène Ray (ou Stan) parfois à la démence
   
- connaît le sémaphore (Rouge, blanc et bleu)
   
- ne boit pas et ne fume pas
   
- M. Mustasfi était un voisin de qui Fraser emprunta beaucoup
  de choses, les répara et les redonna. D'autres voisins étaient
Mme Garcia, Mme Krezjapalov, M. Brewer (fan d'hockey),
Grace (gentille dame sourde), Mme Pumputis (qui a accusée
Dief d’avoir mangé son chien
(La meute sauvage)).
   
- il a l'habitude d'utiliser les fenêtres et l'échelle de secours
  au lieu de la porte. Très ennuyant pour Ray (et Stan)
   
- il lisait beaucoup de livres en tant qu'enfant
   
- aime les bonbons a la cerise (Merci bien, Monsieur Carpa)
   
- semble de ne jamais se salir, même lorsqu'il va dans les égouts
  (La Promesse). Ray l'a accusé d'être né sous cellophane.
Il s’est sali qu'une fois en s’attaquant a un criminel, ensuite
il est tombé dans la boue
(Témoin protégé).
   
- il admet de ne pas être un preneur de risque (au moins en ce qui
  concerne sa vie privé, mais il n’hésite pas de poursuivre les
criminels sur les toits ou de sauter sur des voitures en marche etc.)
   
- il établit chaque année un arbre de Noël et donne un cadeau à Dief
   
- il a des sens très développés, sur lesquels il compte dans
  chaque situation
   
- il sait hypnotiser (Voir et croire)
   
- il est un excellent boxeur (Jour de congé pour Diefenbaker &
  Génération coup de point)
   
- il sait jouer au hockey et faire du patin à glace
  (Chacun ses limites)
   
- il sait jouer au base-ball (Doctor Longball)
   
- dit qu’il ne bluffe jamais (Coup de Poker)
   
- il sait chanter (Les allumés du Bounty, L'Homme à Femmes &
  Fausse Note)
   
- il a souvent le mal du pays

 

  • Pour des informations sur l'acteur qui joue ce rôle, allez SVP sur la page de Paul Gross.

 


Home | Personnages | Index Personnages | Épisodes | Résumés | l'ABC | FanShop | Multimédia | Livre d'or

Mise à jour: 28.07.2012